apprendre à créer un site internet soi-même très facilement

Créer un site internet soi-même:

Apprendre à créer un site internet soi-même c'est ce que vise notre site web, WordPressfacile.ch.

Sur ce site vous apprendrez, les étapes importantes à la création d'un site internet bien entendu, mais aussi les techniques de marketing pour convertir les visiteurs de votre site, en clients
Depuis le début de mes activités comme indépendant, il a fallu que j'aie un site web pour mon entreprise. Mais le défi était de savoir comment créer un site soi-même sans être informaticien.
Il y a presque 20 ans sans connaissances en codage informatique, il était impossible de créer un site web soi-même.

Heureusement, nous avions à ce moment un webmaster qui nous avait créé un site que nous pouvions modifier. Ce n'était pas très facile mais on y arrivait assez bien :-).

Ensuite j'ai entendu parler de WordPress.

Après m'y être intéressé, j'ai pu constater que qu'il est possible de créer un site internet soi-même sans être informaticien.
Alors j'ai appris, étudié "surfé", cherché sur Google, Youtube et autres programmes enseignés par des gourous comme Tellmann Knudson ou Shane Melaugh, pour enfin arriver à faire exactement ce que je veux.

Tout d'abord je me suis amusé à créer mon site d'entreprise echoworld.ch, avec beaucoup d'amour et de soins, vu que ce site pourvoi à mon revenu principal. Aussi j'applique les techniques de marketing internet que j'ai apprises, ce qui me rapporte 95% de mes prospects, malgré que mon activité principale n'est pas une activité de vente en ligne.

Qui suis-je en quelques mots?

créer un site internet soi-même

Gérald Sifringer auteur et créateur.

 

Je m'appelle Gérald Sifringer et je vis en Suisse dans le canton de Fribourg. Actif dans le domaine médical, je ne suis pas un informaticien, mais mon expérience et la facilité des outils de création que j'ai trouvé me permettent de créer un site web facilement. Et c'est ce que je veux partager avec vous ici.

Bonne visite et écrivez-moi pour laisser vos commentaires

Merci

Gérald Sifringer